Conseils de maintenance pour direction hydraulique

La direction hydraulique est souvent négligée lors des opérations de maintenance.

Dans sa forme la plus élémentaire, la direction hydraulique est composée de trois composants: une pompe avec un réservoir intégré d'huile hydraulique, un vérin qui se connecte au moteur (ou à un gouvernail) et des tuyaux de connexion qui envoient l'huile jusqu'au vérin, ce qui pousse le moteur hors-bord ou le safran dans la direction souhaitée.

La direction hydraulique devrait être contrôlée au moins une fois par an. Avec un soin approprié, un système de direction hydraulique durera très longtemps. Rincez votre direction en même temps que votre moteur, au jet d’eau (pas de haute pression), puis essuyez la direction avec un chiffon propre.

Regardez les joints sur le vérin. La tige ne doit jamais être huileuse. Si c'est le cas, essuyez-le avec un chiffon et vérifiez-le à nouveau pendant tout un cycle de direction de bord à bord. Si de l’huile sort du vérin, il faudra le remplacer. Vérifiez aussi qu'il n'y a pas de piqûres sur l'arbre, signe de corrosion qui entraînera une fuite de liquide hydraulique du vérin.

Retirez le capuchon ventilé du réservoir hydraulique à la barre et prélever un échantillon d’huile hydraulique. L’huile est-elle noire? Dégage-t-elle une forte odeur? Le liquide de direction hydraulique est transparent, principalement inodore et légèrement coloré. Il est spécialement formulé avec des stabilisants de viscosité, des agents anti-usure et anti-moussants et des inhibiteurs de corrosion. C’est la meilleure huile à utiliser dans les systèmes de direction hydrauliques. (Toute huile conforme à la norme MIL 5606 peut être utilisée.)

Si l'échantillon d'huile de direction hydraulique contient des impuretés ou est contaminé, le système entier doit être purgé et l'huile hydraulique remplacée.

La saleté abrasive est la plus grande cause de décès des systèmes hydrauliques et provient souvent de débris lors de l’installation initiale du système de direction. La saleté ou la poussière peut pénétrer dans le système lorsque les tuyaux sont coupés et que les raccords sont installés. Il est toujours préférable de s’assurer de la propreté des tuyaux avant que l’huile hydraulique n’entre.

Il est recommandé de vidanger le système et de remplacer l’huile tous les cinq ans, en veillant à purger le système pour éliminer les bulles d’air.

Passez à la barre. Y a-t-il de l'huile visible autour des joints derrière le volant? Est-ce que la barre est spongieuse lorsqu'elle est tournée? Il peut y avoir de l'air dans le système qui doit être vidé. Si le système a déjà été purgé et que tout l'air a été retiré des lignes, cela peut indiquer qu'il y a une fuite quelque part. Une barre spongieuse peut également indiquer que le piston ou la pompe de direction fuit à l’intérieur, ce que vous ne pouvez pas voir facilement. Si jusqu’ici vous deviez faire trois tours et demi pour virer de bord et que vous faites maintenant cinq tours, vous avez une fuite quelque part.

L’huile ne s’évapore pas et n’est pas consommée par l’utilisation de la direction. Donc, si vous devez ajouter de l’huile dans le réservoir, vous avez une fuite.

Vérifiez les flexibles et les connexions entre la barre et le vérin avec un chiffon propre au moins une fois par an. Y a-t-il de l’humidité au niveau des connexions? Les tuyaux en plastique qui se faufilent à l’arrière du vérin de direction peuvent devenir fragiles et se fissurer avec le temps, bien qu’ils soient généralement protégés des intempéries pour cette raison. Ce sont les flexibles en caoutchouc les plus exposés, mais ils sont également plus faciles à inspecter.

Sur les plus gros bateaux, cette inspection annuelle prend un peu plus de temps, mais le processus est le même.